Emilie B – bio

English

Emilie Bourgault

Undergraduate Student
Evolutionary systems biology

Biography

It is a rather unusual path that led me to join the undergraduate program in biochemistry at Laval University in 2016. I have two college degrees in graphic design and crafts. These skills allowed me to work as an entrepreneur for a few years.
After, I started learning about living organisms at the molecular level. I was introduced to the research environment in the summer of 2017 during an internship in Simon Hardy’s team. I studied the mechanisms responsible for the structural plasticity of neurons in the olfactory bulb. My job was to investigate and model a cellular signaling pathway that could explain the modification of actin filaments in response to a growth factor. I continued the work undertaken during this internship as a research assistant during the second year of my bachelor’s degree.

Research interests

For my second summer in this new environment, I joined Christian Landry’s lab. I started to work with Ugo Dionne on protein interactions via SH3 domains in yeast. These are conserved through evolution and are frequently found in signaling pathway proteins regulating the cytoskeleton.

Publications

Français

Emilie Bourgault

Etudiante au Baccalauréat
Biologie évolutive des systèmes

Biographie

C’est un parcours plutôt atypique qui a mené à mon inscription au baccalauréat en biochimie à l’Université Laval en 2016. Je détiens deux diplômes d’études collégiales pour des formations techniques en graphisme et en métiers d’art. Ces formations m’ont permis de travailler en tant qu’entrepreneur durant quelques années.
Depuis, j’ai débuté mon apprentissage des êtres vivants à l’échelle moléculaire. J’ai été introduite au milieu de la recherche dès l’été 2017 lors d’un stage dans l’équipe de Simon Hardy. J’y ai étudié les mécanismes responsables de la plasticité structurale des neurones dans le bulbe olfactif. Mon travail consistait à étudier et à modéliser un réseau de signalisation cellulaire pouvant expliquer la modification des filaments d’actine en réponse à un facteur de croissance. J’ai poursuivi le travail entrepris au cours de ce stage en tant qu’auxiliaire de recherche durant ma deuxième année de baccalauréat.

Intérêts de recherche

Pour mon deuxième été dans ce nouveau milieu, j’ai rejoint le laboratoire de Christian Landry. J’ai commencé à travailler avec Ugo Dionne sur les interactions protéiques via les domaines SH3 chez la levure. Ceux-ci sont conservés à travers l’évolution et sont couramment retrouvés dans des protéines impliquées dans la régulation du cytosquelette.

Publications