Veronique H – bio

English

Véronique Hamel 

MSc Student
Evolutionary systems biology

Biography

For as long as I can remember, I am passionate about everything related to science, especially life sciences. Therefore, I decided to study natural sciences in the Environment, Life and Health profile at Cégep de Sainte-Foy. This program stimulated further my interest for the life sciences, but from a molecular point of view. I thus joined the undergraduate program in the biochemistry program at Laval University. After a first research project with Dr. Paul de Koninck at Institut Universitaire en Santé Mentale de Québec to study molecular receptors in neurons, I decided to join the team of Dr. Christian Landry. Understanding how evolution itself manages to find solutions to a problem by using as a model organism was the subject of my first research project in this team. During this project, I fell in love with the budding yeast and its use to answer questions ever more complex. Using a model of human disease, I pursued a master’s degree in the Landry Lab! My current research project aims at understanding how the genetic background of individuals determines how they respond differently to the same drug treatment.

Research interests

In general, I am interested in everything related to genomics, proteomics, evolution and molecular biology. With my current research project, I am more interested in understanding the molecular and genetic bases behind the difference in response of two individuals to the same drug treatment. My research interests are therefore to work with genetic disease models to better understand the molecular and genetic complexity behind the symptoms of diseases and their treatments, taking into account both the genetic background and the environment of individuals.

Publications

Filteau M, Hamel V & Landry CR,  La levure à vin – Modèle d’étude des gènes et des maladies humaines dans un contexte personnalisé. Médecine/Sciences 32:332–334 (2016)

Filteau M, Hamel V, Pouliot MC, Dubé AK, Gagnon-Arsenault I & Landry CR, Evolutionary rescue by compensatory mutations is constrained by genomic and environmental backgrounds. Molecular Systems Biology 11:832 (2015)

Français

Véronique Hamel

Etudiante à la Maîtrise
Biologie évolutive des systèmes

Biographie

Depuis aussi longtemps que je me souvienne, je me passionne pour tout ce qui touche la science, et plus particulièrement, les sciences de la vie. J’ai donc décidé d’étudier les sciences naturelles dans un profil Environnement, Vie et Santé au Cégep de Sainte-Foy. Ce programme m’a amenée à continuer à m’intéresser au vivant, mais d’un point de vue moléculaire. J’ai donc entrepris de faire mon baccalauréat dans le programme de biochimie à l’Université Laval. Suite à un premier projet de recherche chez le Dr Paul de Koninck à l’Institut Universitaire en Santé Mentale de Québec à étudier des récepteurs moléculaires dans les neurones, j’ai décidé de me joindre à l’équipe du Dr Christian Landry. Comprendre comment l’évolution arrive elle-même à trouver des solutions face à une problématique en utilisant comme organisme modèle la levure Saccharomyces cerevisiae a été le sujet de mon premier projet de recherche dans cette équipe. Au cours de ce projet, je suis tombée en amour avec cet organisme modèle et son utilisation pour répondre à des questions aussi complexes les unes que les autres. En utilisant un modèle de maladie humaine chez la levure, j’ai poursuivi à la maîtrise dans le labo Landry ! Mon projet de recherche actuel vise à comprendre comment le bagage génétique des individus leur permet de répondre différemment à un même médicament.

Intérêts de recherche

En général, je suis intéressée par tout ce qui touche de près ou de loin la génomique, la protéomique, l’évolution et la biologie moléculaire. Avec mon projet de recherche actuel, je m’intéresse plus particulièrement à comprendre les bases moléculaires et génétiques derrière la différence de réponse de deux individus à un même traitement. Mes intérêts de recherche sont donc de travailler avec des modèles de maladies génétiques pour mieux comprendre la complexité moléculaire et génétique derrière les symptômes de la maladie et ses traitements en tenant compte à la fois du bagage génétique et de l’environnement des individus.

Publications

Filteau M, Hamel V & Landry CR,  La levure à vin – Modèle d’étude des gènes et des maladies humaines dans un contexte personnalisé. Médecine/Sciences 32:332–334 (2016)

Filteau M, Hamel V, Pouliot MC, Dubé AK, Gagnon-Arsenault I & Landry CR, Evolutionary rescue by compensatory mutations is constrained by genomic and environmental backgrounds. Molecular Systems Biology 11:832 (2015)